mercredi 1 décembre 2010

Xynthia en chiffres

La tempête Xynthia (28 février – 1 mars 2010) a laissé derrière elle un lourd bilan, humain, matériel et psychologique. Au delà des mots, voici un bilan, en chiffres, de ses conséquences.

On a dénombré 53 décès, dont 2 à la Flotte, 79 blessés et environ 500000 sinistrés. Le montant versé par les assurances, surtout pour les particuliers, s’élèvera à 1,5 milliard d’euros. En plus il faut ajouter pour l’agriculture, les infrastructures, les collectivités territoriales, encore 1milliard d'euros.

Sur Ré, prés de 1300 habitations ont été inondées. Environ 100 à Loix, 260 à la Flotte, 430 à la Couarde, 280 à Ars, 200 aux Portes. Combien seront déclarées « inhabitables » ? On ne peut encore le dire : une dizaine… ? Beaucoup de maisons, avec facilement 1 mètre d’eau, devront subir de gros travaux de réfection. La date du vimer n’arrange rien : difficultés d’obtenir des devis en Mars-Avril, de trouver des artisans disponibles au Printemps. En général à cette époque, ils sont surchargés et déjà en retard sur leur programme. De ce fait, les travaux lourds ont plutôt commencé après l’été. Environ 2200 ha ont été inondés dont 1500 ha pour fier d’Ars et fosse de Loix. Prés de 500 ha de marais salants inondés avec 1500t de pertes de sel, sur les stocks de la coopérative à Ars et sur les bosses. Pour les cultures, 145 ha de vignes- surtout à la Couarde- et 20 ha de cultures de pomme de terre ont été inondés. Pour les côtes, les dunes ont reculé sur environ 30 km, jusqu’à 30 mètres en certains points. Les digues ont été touchées sur 13 km, localement parfois explosées. Presque 10 km de pistes cyclables ont été détériorés. Si la plupart des habitations seront réparées en 2011, concernant l’agriculture (les vignes surtout) et les digues (la phase 3), il faudra plusieurs années avant de récupérer de cette terrible catastrophe.

Des chiffres conséquents donc, qui ne traduisent que partiellement l’impact sur le plan humain et professionnel de cet événement.

Pierre Bot

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés