samedi 7 février 2009

Edito - Bulletin AIR n°100

La possibilité d'une île......* Nous fêtons le numéro 100 de notre bulletin. J'ai la chance d'avoir avec moi la collection complète de ce qui constitue la mémoire de notre Association, son histoire, son patrimoine. Grace à de nombreux rédacteurs, auxquels je rends hommage pour ce superbe travail, et que je transmettrais à mon tour plus tard. Voue trouverez un « rappel » du numéro 1..... Richesse des textes, richesse de notre île et de notre Association. Ré est devenue une sorte de mythe et il me semble que le débat sur la permanence de l'insularité du fait de l'existence du pont n'a pas beaucoup de sens. Notre insularité, c'est plus de soleil, moins de pluies, plus de douceur, et...de l'eau autour! C'est surtout du charme, celui de cet équilibre subtil entre les espaces naturels: marais, plages, dunes et estran, forêts aux espèces variées, beaucoup d'oiseaux (la liberté...). Des espaces cultivés, aménagés: le sel, la vigne, la pomme de terre, de nombreux jardins. Et des zones construites, dispersées ou regroupées, mais harmonieuses et bien intégrées. Mais cet équilibre est fragile,comme l'illustre quelques exceptions regrettables! Le petit monde de Ré comble et réjouit aussi bien le touriste de passage, d'un jour, à la plage ou dans l'une de nos églises, que le vacancier, en location, au camping ou chez des amis pour la semaine, et le propriétaire, résident permanent ou à mi-temps comme nombre de retraités. Il fait bon y vivre, quelques heures ou plus, beaucoup plus! Seul ou en famille, on se sent libre, en sécurité. A ces attraits, il faut ajouter le patrimoine architectural - les fortifications de Vauban, les ports, les églises ,les écluses à poissons - autant de témoins des activités passées. Une continuité réussie à travers les siècles, ce qui est rare. L'île de Ré, c'est un tout, un ensemble, un équilibre; laisser se dégrader un élément, affaiblir une qualité, dénaturer une protection, c'est introduire un déséquilibre qui nous concerne tous. Gare à l'effet domino. Voilà pourquoi votre Association est vigilante et réactive. Avec vous. Soutien, et aussi participation (votre cotisation 2009..) et votre aide à recruter de nouveaux membres. Dans ce numéro, vous trouverez le compte-rendu de notre dernière AG, et les conclusions des quatre ateliers sur les sujets essentiels pour l'avenir rétais. J'en profite pour saluer Bernard Dorin, notre Président sortant qui, par son travail solide et rigoureux, permet à votre Association de se retrouver soudée et prête face à de difficiles échéances (le pont, le SCOT,...) et Yvonne Berriau, dont il faut souligner la contribution importante pour le classement de l'oeuvre de Vauban au patrimoine mondial de l'Unesco, et qui revient sur cet événement. Je veux aussi remercier A.Luc pour son article historique sur les gens de mer de Ré, ainsi que ceux nombreux qui ont contribué à ce bulletin. Permettez moi enfin de vous faire part de nos projets à court terme. Retenez dés à présent la date du 11 avril 2009 consacrée à la défense de l'Estran, pour laquelle la mobilisation de nos membres est indispensable. Et notre concert de musique classique programmé le 18 Avril 2009. A tous je souhaite une très bonne année 2009, joie et bonheur, et le plaisir de se retrouver, c'est plus que possible..., ensembles dans notre île. Pierre Bot Président *Merci à Michel H. (éditions Fayard ) pour cet emprunt.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés